Catégories
Aujourd'hui Ce week-end Demain Exposition Semaine prochaine

SHONA ILLINGWORTH : TOPOLOGIES OF AIR

Les incertitudes de l’Espace. Une exposition d’œuvres de la collection de l’Observatoire de l’Espace du CNES en dépôt aux Abattoirs.

Les Abattoirs Musée-Frac Occitanie sont heureux de présenter Topologies of Air, première exposition personnelle en France de l’artiste dano-écossaise Shona Illingworth. À travers un corpus d’œuvres qui explorent notre relation complexe au ciel, fruit d’une recherche interdisciplinaire mêlant sciences, géopolitique, droit de l’homme, Shona Illingworth explore notre relation complexe au ciel et aborde les modes d’exploration et d’exploitation du ciel et leur impact sur terre.

Son travail, résultat d’une recherche de plusieurs années et d’échanges avec de nombreux experts internationaux, invite à considérer notre monde dans sa globalité et à étendre notre perception et notre sensibilité en déplaçant le regard vers ce qui se trouve au-dessus de nos têtes.
Comment s’est écrite notre histoire du ciel ? Qui et quoi aujourd’hui occupe l’espace aérien ? Nous volons, traversons le ciel, l’explorons sans en connaître les limites, communiquons au quotidien grâce aux satellites. Pourtant toute une partie du ciel, de son activité et de ses ramifications demeurent invisibles. À qui appartient le ciel que nous regardons tou.tes, tous les jours, en tous les points du globe ?

Présentée au premier étage des Abattoirs, l’exposition se déploie sur 4 salles. Le parcours s’articule autour de l’œuvre Topologies of Air, un triptyque vidéo immersif analysant la transformation radicale du ciel par l’homme depuis le développement de l’aviation, en un espace hostile, disputé et pluriel. Combinant des extraits du Airspace tribunal, des vidéos et images d’archives, et des témoignages recueillis par l’artiste, l’œuvre met en image ces modes d’exploitation de l’espace aérien tout en évoquant les différentes conceptions et histoires du ciel.

Les œuvres présentées dans les deux salles adjacentes sont un écho direct au contenu de l’installation Topologies of Air. Restricted Airspace (2021), série de neuf photographies, est un ensemble de cartographies des espaces aériens soumis à des restrictions et à un contrôle militaire, questionnant l’un des aspects de la colonisation du ciel. Ces morceaux du ciel témoignent des enjeux autour de la souveraineté militaire et également des autres usages de ce territoire qui bien qu’impalpable est aujourd’hui devenu une ressource à capitaliser. Airspace rights (2022) et Airspace Tribunal #1 (2021- ongoing) déploient sur un papier peint et en vidéo des extraits du “tribunal de l’espace aérien”. Les paroles de spécialistes de diverses disciplines se mêlent à celles de témoins directs des usages et dangers du ciel, matérialisant les multiples strates qui composent ce territoire.

Imaginé avec l’artiste, le parcours est conçu comme une traversée des différentes couches du ciel, plongeant les visiteurs dans des atmosphères bleutées offrant ainsi une expérience immersive. Celui-ci se prolonge avec un espace conçu avec Shona Illingworth où sont mis à disposition des visiteurs différents supports pour nourrir la réflexion et approfondir les thématiques abordées dans l’exposition. Les inspirations et recherches en cours de l’artiste sont montrées sous la forme d’une reproduction d’un mur de son studio, un atlas du ciel où tout est connecté, à l’image de notre connexion perpétuelle au ciel via nos téléphones et autres technologies. Imaginée comme un forum, un espace où une pensée collective peut émerger, cette salle invite le public à repenser sa relation au ciel et à contribuer à la réflexion sur la définition de ce droit pour être protégé de toute menace céleste.

Laisser un commentaire