Catégories
Aujourd'hui Ce week-end Demain Semaine prochaine Visites guidées

DE L’HOTEL DE CIRON A LA CHAMBRE DE COMMERCE

Au XVIe siècle, la cité prospère grâce au pastel. Pour encadrer le commerce ou régler les litiges, une puissante corporation est créée. Découvrez l’ancien hôtel Ciron, appelé palais consulaire, plus connu sous le nom de Chambre de commerce : un site historique au coeur du négoce et des affaires.

Non ce n’est pas un ministère, mais tout de même, on vous dévoile les deux qualités qui rendent ce lieu si imposant : d’un côté, une institution commerçante présente à Toulouse depuis presque cinq cents ans, et de l’autre un des plus fastueux hôtel particulier de la ville…

En effet, à Toulouse, la Bourse des marchands est une corporation créée en 1549 pour, entre autres, limiter les taxes et favoriser le transport des marchandises, notamment sur le Canal du Midi. Plus tard, c’est Louis XIV qui encadre un peu plus cette administration avec la création de Chambres de commerce dans le royaume. C’est lui qui décidera en 1703 d’en créer une à Toulouse. Les négociants toulousains participent ainsi au développement de l’activité juridique du commerce. Au fil des siècles, parce qu’elle gagne en importance, la Chambre devra déménager dans un lieu plus grand et plus digne…

…et justement il y a cet hôtel fastueux: l’hôtel de Ciron. Cet hôtel, tantôt logement des présidents au Parlement, tantôt Archevêché, devient la Chambre de commerce dès 1913. Il est embelli au fur et à mesure des siècles.

Cette immersion flash d’une heure marie harmonieusement les deux identités de ce lieu à la fois résidence de noblesse et administration. On est ébahi par la solennité du salon Doumergue, on admire des plafonds peints du XVIIème siècle dans la salle à manger de monsieur Ciron et on se fait tout petit dans la belle salle des séances où se prennent encore les décisions importantes de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)…

Le visiteur n’a jamais pris autant de plaisir, pour une fois, à se perdre dans les couloirs et bureaux d’une grande institution !

Laisser un commentaire